Actualités

C’est avec beaucoup de stress que Seydou vient de faire son entrée à l’université de La Sorbonne à Paris. Malgré de nombreuses difficultés sur sa route, il a su avec détermination, prendre obstacle après obstacle pour réaliser son rêve : prendre son avenir en mains.

Oui, Seydou est un battant qui a en lui cette volonté de s’en sortir par soi-même. D’autres que lui se battent aussi avec La Vie en Marche, chaque jour, pour s’intégrer dans la société et devenir des acteurs et des citoyens à part entière.

C’est le cas de Mohamed Thiampou Camara (photo de droite), apprenti aide-orthopédiste, Ousseynou Mbaye (photo du milieu), devenu fonctionnaire en maintenance informatique au centre départemental de M’Bour, Mame Toute Diop (photo de gauche), étudiante en BTS informatique.

Grâce à leur courage et à leur ténacité, ils démontrent qu’ils peuvent changer le cours de leur histoire.

Seydou Keita devant la Sorbonne

Seydou Keita est suivi par La Vie en Marche depuis 2001.Cette année, il a obtenu son Master 2 en histoire à l’université de Dakar.

À la rentrée, il intégrera les bancs de La Sorbonne à Paris pour poursuivre ses études.

À cœur vaillant, rien d’impossible !

En 2000, Nommez, président de l’Association La Vie en Marche, lors d’un reportage sur France 2 télévisions lui avait dit « Lève- toi et marche Seydou, avec tes béquilles, tu peux maintenant aller à l’école »

Seydou, malgré les difficultés de déambulation, s’est battu pendant des années avec courage et détermination.

Il est un exemple pour tous les élèves de notre centre de rééducation « Le CARFEAH » à M’Bour au Sénégal.

Un très grand merci à Nommez Ba Gahn, à Bruno Blacas qui fut son parrain pendant de longues années et à toutes celles et ceux qui crurent aux potentialités exceptionnelles de notre ami SEYDOU.

Archives actualités