Actualités

Voir les photos de la soirée

"Des Airs de Liberté"
Un thème qui trouvait toute sa place dans l’actualité. Sur scène, plus de 80 personnes, issues de la chorale Double-Croche de Bischwir et de l’orchestre Espérance de Sundhoffen.
Liberté, liberté chérie. Liberté dans notre devise républicaine. Liberté, j’écris ton nom, écrivait Paul Éluard. Le manque de liberté comme d’autres la vivent dans leur pays, et, si près de nous. Autant de questions que nous ne nous posons pas chaque jour mais qui au travers de ce spectacle poignant de deux heures et demie ont réveillé en nous.
 Des musiques et des chants sous des applaudissements prolongés et mérités et des bravos et des félicitations unanimes
Ce ne fut pas un spectacle comme les autres auquel le public a assisté. Ce n’était pas non plus une chorale et un orchestre comme les autres. Ce fut un spectacle hors du commun, derrière lequel se cachait avec pudeur un travail immense fait de respect, de générosité et de partage, un travail d’équipe autour d’adultes d’horizons différents qui ont su comme par enchantement mettre leurs talents et leurs sensibilités au service d’une belle cause humanitaire et de spectateurs touchés par leurs messages délivrés avec conviction.
Alain Million, président de La Vie en Marche, ne manqua pas de conclure en rappelant à l’assemblée : « L’humanité est fondée sur le droit à la liberté et au bonheur et ces droits, il faut les défendre dans un esprit de solidarité et de partage pour tous ».

Samedi 6 mai le GALA DE LA SOLIDARITÉ à Sierentz a attiré près de 300 personnes, heureuses de partager un voyage tourné vers l’espoir d’un monde meilleur, fraternel et pacifique. Des jeunes de Music ’Evasion, fiers de leurs prestations et touchés au cœur par autant d’encouragements. Et, puis, Céline Flota, souveraine dans sa voix et son jeu pianistique...  Et puis, Unisoultrack, un groupe uni pour un formidable concert. Avec un répertoire éclectique et devant un public acquis à leur cause, les chanteurs et musiciens  ont prouvé que le gospel est une musique qui rassemble les cœurs, une musique du partage et de la solidarité.

Voir les photos de la soirée

Le CDI-MÉDIATHEQUE « Claudine Lepage » a été inauguré le samedi 11 mars en présence des élus de M’BOUR, des autorités territoriales et responsables locaux, des enseignants, des familles, des élèves et étudiants du quartier Médine-Extension.

Grâce au soutien de Mme Claudine Lepage, Présidente d’Honneur de La Vie en Marche et sénatrice, cet établissement va permettre de remplir un des rôles les plus importants de l’association qui est l’éducation, la scolarisation des enfants et dans sa suite, l’apprentissage à la maîtrise de l’information, la documentation et l’utilisation des nouveaux outils de communication afin que les jeunes puissent devenir des citoyens capables d’esprit critique et d’autonomie dans la construction de leurs connaissances et de leurs savoirs.

Dans le prolongement de l’école, le CDI-MÉDIATHEQUE est le témoin de l’évolution de la place de l’information dans la société. Il doit conduire les élèves à participer plus activement à leurs apprentissages en devenant capables de maîtriser l’outil informatique et leur donner le maximum de chances à s’inclure dans la société.

L’objectif du CDI-MÉDIATHEQUE ne s’arrête pas là. En effet, les collectivités territoriales, les élus du quartier Médine-Extension et de la commune de M’Bour, les parents, les enseignants, l’association ALVM Sénégal ont souhaité élargir le champ d’application du CDI-MÉDIATHEQUE et assurer une possibilité d’accès aux composantes de ce quartier en ouvrant à cet effet, le côté médiathèque.

Un autre temps fort a été la visite de notre Centre de rééducation CARFEAH . Entouré des salariés, du Comité directeur ALVM Sénégal, le président et directeur bénévole du centre, Monsieur Nommez Ba Gahn a remercié au nom de tous, les élèves et étudiants pris en charge par ALVM France –Sénégal qui ont été récompensés par des diplômes de félicitations ou universitaires tels que M. Seydou Keita en Master 2 histoire ou M.Ousseynou Mbaye en licence professionnelle actuellement fonctionnaire départemental. Nommez Ba Gahn a aussi remercié M. KA, gardien ,pour sa grande disponibilité et gentillesse qui a fait valoir ses droits à la retraite et Mme Kaltoum Ndiaye, cuisinière. Une vraie « maman « pour tous nos pensionnaires, toujours prête à donner le meilleur d’elle-même.

M. Seydou Keyta

Mme Kaltoum Ndiaye

M. Ka, gardien

M. Ousseynou-Mbaye

Archives actualités